ARGELES

( Du 10 au 13 mai 2018 )


WEEK-END de l’ASCENSION à ARGELES   

 On se souviendra longtemps du retour sous la pluie, dans le vent et avec le froid de ce long week-end de l’Ascension… c’est  le déluge avec les bouchons !!!!

 Pourtant tout avait si bien commencé, sauf pour MAX en panne…  A 8 heures,  13 motos quittent le parking d’Intermarché au Pouzin  (lieu du rendez-vous) sauf pour  nous… la moto refusant de démarrer (panne de batterie)… on décide de les rejoindre en voiture par l’autoroute.

               C’est Alain et Patricia qui conduisent cette virée de 4 jours vers  Argelès…  On  traverse  tout d’abord Le  Teil,  Vogüe et voilà que  la moto de SEB tombe en panne également… mais  ce n’est pas grave et c’est vite réparé… On repart  en direction de  Lagorce, Salavas où a lieu la pause café… Gilles a même acheté  les croissants !!! Puis on continue la route vers Barjac, St Jean de Maruejols et Avejan,  Boisson, Lussan, Vallérargues, Uzès, Aigremont et St Mathieu de Tréviers.  C’est sur l’aire de Montpellier  Fabrègues que nous décidons de manger… le temps est beau mais  un peu frais… Et voilà que nous retrouvons (par le plus grand des hasards) Max et Jakote qui sont descendus par l’autoroute en voiture et  qui ont mangé au même endroit (les grands esprits se rencontrent !!!)  C’est SUPER ….

Nous voilà tous réunis pour continuer  sur l’autoroute ensemble jusqu’à Port Leucate … C’est le paradis des planches à voile et des kitesurfers  car c’est un endroit très venté… On longe la mer  et en arrivant vers Argeles, on  se perd  car c’est dur de suivre les motos quand on est en voiture,  et c’est au Camping « le Rancho » finalement qu’on se retrouvera tous pour prendre possession des mobil- homes…Là nous attendent également Pierre et Mireille en vacances dans la région. Nous voilà au complet, 23 personnes….bikers et bikeuses  et 2 toutous : Max et  Djazz

 Le coin est très beau, sauvage, perdu au milieu  de la nature, au détour d’un petit ruisseau….et Patricia et Arnaud , les gérants  du camping ,  sont très sympas. C’est eux qui  tenaient  « Cap sud »  à Aleynia  où nous étions déjà allés, il  y a quelques années…on est donc en pays de connaissance !

Le soir après un apéro  pris tous ensemble  devant un des mobil  homes,  nous rejoignons  la salle à manger   pour prendre le repas qui va nous être servi  dehors (c’est une grande terrasse abritée ) :  une paella délicieuse  accompagnée d’ une sangria et un bon dessert…tout est excellent au passage un «  bravo » au cuisiner, et un bon anniversaire à Valérie….Puis, petites  explications de Jean-Paul pour le lendemain car c’est lui (qui connait bien le coin) qui va nous guider ces 2 jours et nous faire visiter cette belle région … Entre temps Patricia a proposé à Max de prêter sa moto, et elle montera derrière Alain…C’est Super gentil de sa part, et ça va nous permettre de rouler avec eux !!!! C’est ça l’amitié…

Le lendemain le petit déjeuner  est servi à 8h  et le départ prévu  à 10h vers Intermarché où nous  ferons le plein de carburant et les courses en même temps pour le pique nique …On traverse  Elne,  Bages, Thuir, Millas ( lieu  tristement célèbre après l’ accident au passage à niveau fin 2017) , Estagel, Maury et c’est à  Cucugnan que nous allons nous arrêter…un beau village au nom légendaire avec le  moulin d’Omer situé tout en haut  qui fait référence  aux lettres de mon Moulin d’Alphonse Daudet…et une petite église qui abrite une statue de vierge enceinte (très rare…peut être l’unique ???) datant du XVII  siècle…

Après avoir mangé sous les arbres dans un joli coin à l’entrée  du village, nous reprenons les motos pour nous diriger vers le Château de Quéribus  (dernier bastion de la résistance cathare)  Dressé sur un pic rocheux à 728 mètres d’altitude il offre un panorama exceptionnel à 360° de la Méditerranée  aux Pyrénées.  Quatorze courageux  d’entre nous vont grimper et visiter cette forteresse  royale sous le règne de Saint Louis.  Il fait beau, même chaud et ça monte, monte, monte !!! Le paysage est à couper le souffle…mais, il ne faut pas craindre le vertige comme certains  et certaines qui vont monter les escaliers à 4 pattes (je ne citerai pas de nom) …Le Canigou enneigé  et la  chaine des Pyrénées se dressent au loin …une merveille !

Nous reprenons  la route du retour jusqu’au camping  et petite panne de Joël, mais notre Raphaël (le roi de la bricole est là,  une fois de plus ses doigts en or  sauveront la situation) et c’est vers 19h que nous prendrons l’apérobic au même endroit qu’hier… chacun d’entre nous a apporté des petites « merdouilles » à grignoter…tel que le foujou de Raphaël et de Seb (qui font un concours)  la caillette d’un tel…le saucisson d’une telle…il y a beaucoup trop de choses à manger…En plus Georges devenu grand père dans la journée décide d’arroser le petit Lyam qui vient de naître…Et résultat, quand nous passons à table à 20h, nous n’avons plus faim….le repas est pourtant très bon et trop copieux…brochettes et frites délicieuses avec encore un bon dessert…le tout arrosé de rouge ou de rosé…Jean-Yves  aide même au service avec Julie (la fille de la maison) en faisant des commentaires qui font bien rire…L’ambiance est très bonne et le vin est gai. On a roulé 175 Kms mais on a encore des ressources ….

Le  samedi départ à 9h car nous allons faire une virée en Espagne… le temps est moins beau, nuageux, et un peu plus frais. Nous nous dirigeons vers Collioure où certains achèteront  les fameux anchois  de chez ROQUE, puis direction Port Vendre, Cerbère, Port Bou  et le Cap Creus où nous avons envie de manger, mais les 2 restaurants sont complets à l’intérieur et avec le vent qui souffle, il fait trop froid pour manger dehors.  D’un commun accord, nous descendons sur Cadaques, chez MOS où nous allons manger vers 13h un buffet d’entrées et de desserts…très bons et copieux.  Il y a là  même   un perroquet qui amuse la galerie…et qui se fait prendre en photo par beaucoup de gens…

Nous avons quartier libre 1 heure pour faire nos achats et boire un café pour certains….Le retour va se faire par la Jonquera et le Boulou  avec beaucoup de circulation et beaucoup de bouchons déjà…. même la pluie  fait son apparition !!! On enfile les tenues mais ce sera que quelques gouttes heureusement.  Joël a le même problème que la veille avec sa moto mais Raphaël est là (ou plutôt Zorro)….

A 18h 45 nous arrivons au camping et Marco et Agnès  ainsi que son oncle et sa tante nous attendent comme prévu…Ils sont en vacances dans le coin, et  vont manger avec nous. Même si on a roulé 184 kms on a encore de l’énergie , et on prendra l’apéro debout  sur la terrasse car il tombe des gouttes…On est un peu serré, mais on se tient chaud car la température a chuté par rapport à la veille. A 20h nous regagnons le resto pour le dernier repas : canard avec légumes et salade et encore un bon dessert… Jean-Yves  aide toujours au service, on croirait qu’il fait un extra  et entouré du patron et du cuisinier il va bien amuser la galerie.   C’est  une ovation que nous allons faire …. Marco et sa famille vont nous quitter pour regagner leur location, tandis que nous allons nous coucher tôt…demain la route sera longue….et difficile….

Pratiquement toute la nuit la pluie est tombée, et le matin il fait froid…on se croirait en automne…Après avoir pris un solide petit déjeuner, nous regagnons  nos mobil homes pour faire le ménage  et chargeons  les motos…On a décidé de prendre l’autoroute pour le retour car la neige est même annoncée en Ardèche…. C’est l’heure de se séparer !!!  Mireille et Pierre vont balader à Collioure et ne rentreront que lundi…

Vers 10 h nous quittons Le Rancho...Jean-Paul  ouvre la marche et nous remontons avec un vent glacial qui souffle très fort…et qui déporte les motos …on roule ainsi 130 kms environ sans pluie. Mais, voilà que les gouttes commencent à tomber de plus en plus fort  et que la circulation est de plus en plus dense… A Montpellier Fabregues nous allons faire une première halte pour se réchauffer et changer l’eau du canari….Puis on repart, mais les bouchons commencent à se former tellement il y a de la circulation  …certains décident de continuer sur l’autoroute en direction d’Orange, d’autres veulent sortir car ça n’avance plus …on se sépare par la force des choses...Maintenant il pleut  des cordes….c’est affreux… direction la Nationale  86…

La remontée va être une galère épouvantable…La pluie est maintenant glaciale et nous allons faire plusieurs arrêts pour se réchauffer et manger un peu…car certains sont très fatigués et gelés. On mettra plusieurs heures pour rentrer…car tout est bloqué comme sur l’autoroute….Il y a une circulation incroyable…on roule au pas !!! il parait qu’on n’a jamais vu ça…

Dommage que ce week-end se termine ainsi dans les bouchons, le froid, la pluie et le vent…

Mais le principal c’est que tout le monde soit arrivé à bon port sans incident… car la route est  glissante et en moto ça ne pardonne pas !!!  

Merci à Alain et Patricia d’avoir organisé ce long week-end à ARGELES,  où nous avons roulé 1.200 kms environ, à Jean-Paul de nous avoir fait visiter cette belle région qu’il connait si bien et à Patricia d’avoir prêté sa moto à Max et j’ajouterai  une mention à  Patricia, Julie et Arnaud  pour leur accueil…. SUPER SEJOUR !!!

                                                                                     JAKOTE


les photos