Gorges du Verdon  2015

               Les Gorges du Verdon en moto, j’en rêvais, et on l’a fait !!!

A cause d’un pilote en retard (et il se reconnaîtra car on a beaucoup plaisanté à ce sujet) nous démarrons  avec un peu de retard de Casino Valence sud. Il est 8h 45 quand 14 motos s’élancent ainsi que Loïc qui a décidé de nous accompagner pour balader un bout de chemin avec nous. Le temps est splendide et c’est à Crest que 6 autres motos se joignent à nous…Nous voilà 30 au total pour 20 motos, et 2 toutous…En l’absence de Jean Paul, c’est Tony qui mène cette sortie aidé par Patrick,  et Max, comme  toujours ferme la marche…Il y a même Chantal et Jean-Paul  venus de Nevers pour ce long week-end de l’ascension … Nous traversons tour à tour Bourdeaux,  Crupis  et grimpons jusqu’au Col de Sausse ( 790 mètres )où nous faisons toujours un arrêt  technique. Puis c’est la descente vers les gorges de 30 pas qui sont un coin magnifique avec St Férréol, et les gorges de St May ensuite… Que cette région est belle !!!  j’adoooooore quand nous passons dans ce coin…C’est là que Loïc nous quitte pour rentrer chez lui.

Après  Rosans, c’est à Serre que nous prenons de l’essence et c’est sur l’aire de Mison  que nous décidons de nous arrêter pour le pique nique. Le coin est  sympa et il fait déjà chaud….Vers 14h nous traversons  Sisteron,  puis Manosque  et à 16h nous voilà au Camping « Les lacs du Verdon » à Régusse… Nous  avons bien roulé avec  une chaleur très lourde et très pénible …car nous avons 300 kms  environ dans les « pattes ».  Le Camping est sympa,  sous  les arbres, et  le coin est relativement  calme  et retiré. Rendez vous à l’accueil où on nous distribue les clés des 5 mobil-homes respectifs.  Après  notre installation, nous allons vite  faire un petit plongeon dans la piscine qui est la bienvenue et  qui nous rafraichit un peu…. Certains font un arrêt au café pour boire, un « petit » ou un « grand » coup … et glou et glou !!! car il fait très, très, très « soif » et puis on finit de s’installer avant de faire l’apéro tous ensemble et le repas ensuite….on rigole, on chante, on mange, on boit …et on va se coucher vers 11h.

Dans la nuit quelques gouttes de pluie sont tombées et le lendemain matin le temps a bien changé. Le ciel est gris et le vent souffle très fort, si bien que nous déjeunons tous dedans car la température a chuté et il ne fait que 9°.  C’est vers 9h 30 que nous quittons le camping pour faire des courses au SUPER U un peu plus loin et acheter le pique nique de midi….et c’est vers 10h 30 que nous arrivons au Lac de Sainte Croix . La couleur  de l’eau  est sublime d’un bleu particulier. C’est obligé,  nous devons faire un arrêt photos car c’est trop beau !!! Puis nous grimpons vers le col d’Ayen (1031 mètres)  il fait de plus en plus froid et le vent souffle en rafales….Là haut sur la route des crêtes la vue est grandiose, les paysages sont à couper le souffle, mais la route n’est pas bonne du tout, et il n’y a aucun parapet. Il ne faut pas craindre le vertige, mais c’est tellement beau…en plus  c’est difficile de rouler avec ce vent qui déporte les motos… Nous redescendons vers la Pallud s/verdon et faisons  un arrêt au café à Comps s/Artuby pour boire un coup !!!  vu que ce vent nous a séché la gorge ! Puis pour le retour, nous prenons une autre route sur la rive gauche afin de faire une boucle…Là également le paysage est très beau mais un peu moins escarpé et à pic…

Nous arrivons à Régusse vers 17h 30 et certains ou plutôt certaines sont glacées, gelées, liquéfiées et iront à l’apéro roulées dans leur dessus de lit….Et, malgré ce temps nous prendrons  également le repas dehors…car le vent est un peu tombé entre temps…C’est résistant une bikeuse n’est ce pas ? surtout  après avoir parcouru 180 kms dans le froid, le vent…mais pas la pluie ! C’était presque une 2ème Sibérie comme dirait VIOLETTA …

Nous voilà au 3ème jour, c’est samedi  et après avoir déjeuner dedans comme la veille,  nous quittons le camping vers 10h pour faire les courses tout d’abord  et  direction le barrage de Sainte croix, puis  Sainte Croix sur Verdon, un charmant petit village au bord du lac…que nous visitons. Il y a quelques boutiques et un café où nous boirons un  coup avant d’aller un peu plus loin manger le casse croute que nous avons acheté…  Il est  13h 30  quand  nous reprenons la route pour Moustier Sainte Marie.  Ce site est  une merveille, entouré de rochers qui le surplombent  ce village est magique avec sa petite étoile suspendue, et son église située tout en haut …Les petites rues sont étroites et les magasins se touchent tous et vendent les célèbres poteries connues dans le monde entier. Mais en moto c’est difficile d’acheter quelque chose qui se casse ! Il y a aussi du beau linge, et plein de bijoux  et de souvenirs…. Nous avons quartier libre jusqu’à 16h 30 et pour le retour nous allons faire un tour à Aups et au village de Régusse… Puis nous allons  faire le plein pour le retour et nous allons également faire les courses car demain matin les magasins seront fermés vu que c’est dimanche. Nous arrivons au camping vers 18h 30 après avoir  roulé seulement 100 kms…

 Ce soir nous mangeons au snack, mais nous allons prendre quand même l’apéro avant de partir.  Ce sera moules  frites sauf pour quelques personnes allergiques aux moules… Mais il y a un problème, on va encore manger dehors alors que nous pensions tous être au chaud !!!  Le repas est bon et copieux et pour les affamés comme Jean Yves,  il appréciera la quantité. Le dessert est une salade de fruits maison et certains prendront le café…  Dommage que nous ayons mangé dehors, sinon tout était bon… et l’ambiance était là également. Nous regagnons les mobil homes pas trop tard car demain matin, nous devons faire l’inventaire à 9h moins ¼...

Il est  7h dimanche matin, branlebas de combat…nous sommes  déjà réveillés, et nous plions bagages  après avoir pris le petit déjeuner à  l’intérieur…A 9h 30 tout le monde est prêt, l’inventaire est fait, les motos sont chargées et nous sommes à l’entrée… Nous quittons là Chantal et Jean Paul de Nevers qui partent terminer leurs vacances au bord de la mer… Jean Marie et Dominique qui a une maison dans le coin vers Castellane nous abandonnent également et ne remonteront que lundi…

Et nous voilà partis … Nous ne sommes plus que 27 pour 17 motos et nous abandonnons à  regret cette belle région .. . Le temps est magnifique et nous traversons d’abord Manosque, puis Peyruis … La Durance qui coule à notre droite semble nous suivre….et les montagnes au loin  couvertes de neige  sous le soleil offrent un spectacle magique. Nous remontons jusqu’à Sisteron où nous faisons à nouveau le plein pour certains … Nous traversons Mison  (village de Ernest Esclangon, un célèbre inconnu pour moi mais c’est lui qui a découvert l’horloge parlante)  puis c’est Laragne et Eygians où il y a beaucoup de circulation et de super bouchons… Nous remontons les files de voitures  pour arriver à un magnifique coin au bord de l’eau …et c’est là que nous allons manger …et boire ensuite le café à Serres.

Nous continuons la route et traversons d’abord La Beaume avant d’arriver au Col de Cabre. Nous voilà dans la Drôme. Puis c’est la descente vers le Claps (saut de la drôme) où nous allons faire une halte comme prévu pour boire un coup et se dégourdir les jambes. Le coin est beau au bord de l’eau , entre d’énormes rochers .Puis, nous allons continuer sans Alain et Patricia qui vont faire une halte chez leurs enfants et qui nous disent au revoir à cet endroit….. Nous traversons Luc en Diois, Die et Saillans (mon pays)  pour s’arrêter à Crest, au bord de la route et c’est là que nous nous dirons au revoir après avoir parcouru 850 Kms.

Quelle belle sortie, quelle bonne ambiance, quelle belle région….Tout le monde est content  de ce week end !  Mais ayons une petite pensée pour  Jean-Paul qui nous organise habituellement les sorties et qui n’  a pas pu venir….

Merci à Tony et à Patrick pour nous avoir conduit  dans ce joli coin du Var et des Alpes de Haute Provence et découvrir  ces paysages grandioses… Merci à Mireille et à Pierre pour l’organisation et la logistique….Car ce n’est  pas toujours évident de trouver un bon camping ou une bonne adresse. Et puis il n’a pas plu….et ça c’est le top…

                                                                                                                             JAKOTE

les photos