Départ donné du Géant Casino Valence Sud à 09H10, notre petit groupe est au complet, il y a Sandy et Christian, Isabelle et David, Marco, Raph et votre meneur Pascal, cela fait 5 motos.

Nous prenons le pont des Lônes, direction Serrières par le côté Ardèche. Comme nous avons ENORMEMENT roulé, une petite pause-café s’impose à…… Tournon…

Nous arrivons à Serrières vers 10H30, où nous garons nos machines dans le parc moto prévu par les organisateurs et guidés par ces derniers. C’est la deuxième année consécutive que le comité des fêtes de cette commune organise une matinée Harley Davidson. L’année prochaine, ils espèrent avoir l’autorisation de pouvoir installer quelques stands.

Nous effectuons notre petit tour, pour une deuxième année, cela a attiré quand même pas mal d’amoureux de la marque HD et il y en a pour tous les goûts.

Le temps passant, l’heure de l’apéro sonne… nous nous dirigeons vers ‘Le Café du Rhône‘, déjà notre halte lors de notre sortie de 2015 pour le zoo de Saint Martin La Plaine. Puis nous irons déjeuner sur le quai en bordure du Rhône en compagnie des cygnes, qui d’ailleurs n’apprécient pas les frites… et où Sandy nous fera une démonstration dans l’art de la chute métrisée… (deux petits clins d’œil pour le groupe), malheureusement sans Marco, qui est rentré chez lui car une de ses sacoches a cassé et cela l’empêche de rouler.

Il est temps de reprendre nos ‘montures’ et de prendre la direction de Notre-Dame de l’Osier que nous atteindrons, après un petit cafouillage d’itinéraire effectué par votre serviteur et quelques gouttes qui sont venues s’amuser avec nous, vers les 14H30.

Nous garons nos motos juste à côté du bar du village, derrière la basilique et nous nous dirigeons pour notre première visite vers La Chapelle de Bon Encontre, qui fait face à la basilique Notre-Dame de l’Osier. Cette chapelle célèbre l’apparition de la Vierge à Pierre Port-Combet en 1657.

Suite à la chapelle, nous allons visiter la basilique. Un peu d’histoire…

 La première pierre de l’église de Notre-Dame de l’Osier est posée le 17 mai 1858 et sa construction durera 10 ans, selon les plans d’Alfred Berruyer. Elle ne sera jamais complètement terminée et restera sans les flèches de ses clochetons et sans le campanile qui, sur sa droite, devait supporter les cloches. Gravures et vitrail central du chœur témoignent de ce qu’elle aurait dû être. Inaugurée en 1868, elle est consacrée le 8 septembre 1873 en présence de l’évêque de Grenoble. En 1924, l’église de Notre-Dame de l’Osier devient basilique par décret du pape Pie XI. A l’intérieur, se trouvent une relique de l’osier sanglant et des morceaux de la charrue de Pierre. Cette basilique est un très bel édifice.

Nous prenons alors un café au bar du village qui est resté spécialement ouvert pour nous et il est déjà l’heure de renter. Ce fût une très bonne journée, rendez-vous, si vous le voulez bien, dans 15 jours où je vais vous emmener à la découverte d’un autre site religieux, l’Abbaye de Mazan en Ardèche.

                                             Pascal

Serrières / Notre-Dame de l’Osier 

( 15 avril 2018 )

les photos