Boucieu le Roy 2016


les photos

BOUCIEU les 3 et 4 septembre 2016


Départ à 14h30 de Valence sud, il y a 12 motos au rendez-vous.

Nous récupérons Sébastien et Marie à Beauchastel… nous voici donc 13 montures.


C’est la 1ère sortie avec le club pour Georges au guidon de la 500 CB de Valérie.


Nous faisons une pause à Pont de Chervil, il fait très chaud et l’eau de la fontaine n’est pas très bonne (même si on ne rêve pas d’une bonne bière bien fraîche, le goût est …. Beurk !).

  

Les fessiers sont à peu près reposés, alors départ pour Le Cheylard.


A St Martin de Valamas, nous faisons notre seconde pause.

Sur la place, 3 cafés mais un seul ouvert !!!! et encore, il paraît que nous avons de la chance.

La patronne nous explique que, normalement elle devait être fermée. Heureusement qu’elle a changé d’avis. Elle est super sympa et les blagues vont bon train.


Nouveau départ, nous traversons St Julien de Boutières, St Agrève, Lamastre et bientôt, après quelques virages serrés, le camping de Boucieu est en vue. Il est 17 h 45.


Le temps de s’installer dans nos différents « appartements » et c’est l’heure de l’apéro les pieds dans l’eau sur la plage du Doux.


Romuald nous a rejoints juste à temps, il décompresse en partageant sa bonne humeur.


Au menu de ce soir paëlla et karaoké, ça tombe bien. Le bonheur est dans le camping ! Nous en profitons à fond. La musique est bonne et les partenaires sympas. Des duos impromptus se forment, certains(es) insistent pour danser devant l’écran en oubliant qu’ils gênent les ceux qui lisent les paroles… Dans l’ensemble, ils sont très bons (sur la piste comme au micro) nous avons toujours les incontournables fans de Johnny et, surtout nos 2 magnifiques voix Georges et Jean-Yves (ce n’est pas la peine de nier, nous avons des preuves).


Dimanche, après le petit déjeuner, il est 10 h 00 lorsque nous partons pour Chabeuil à la Fête de la Moto. Sur place, nous trouvons les stands habituels de motos avec les derniers modèles sortis. Il y a comme d’habitude la possibilité d’essayer des motos de différentes marques, Georges va voir les stands mais les modèles qu’il aimerait ne sont pas disponibles pour des essais.


A midi, c’est frites / saucisses quasiment pour tout le monde. Il fait encore très chaud et on lorgne longtemps une table et des bancs à l’ombre rafraîchissante des arbres. On finit par l’avoir et on s’agglutine comme on peut. Ca fait quant même du bien surtout après une nuit courte.


Après le repas, c’est quartier libre. Chacun repart dans ses pénates au rythme qui lui convient.

Merci à Jean-Yves et Cathy pour cet agréable moment en Ardèche.


               Patricia